Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
中医针灸 - blog sur la médecine chinoise

pour mettre fin à une légende !

24 Juin 2011, 15:58pm

Publié par medecine-chinoise

On entend souvent dire que la médecine chinoise est une des causes de la disparition du rhinocéros.

En effet, "traditionnellement, la médecine chinoise prêterait des vertus aphrodisiaques à la corne de l'animal".

 

Exemple de citation ici, ou encore et par ici, et .

 

rhino.jpg

 

La corne de rhinocéros fût effectivement employée en médecine chinoise. Mais pour tout autre chose que le traitement de l'impuissance.


犀角 xī jiǎo est classé dans la catégorie des produits qui clarifient la chaleur et rafraichissent le Sang. Ses fonctions sont :

 

  •  rafraîchir la chaleur et clarifier le Sang (Qing Re Liang Xue)
  •  rafraîchir la chaleur et éliminer les toxines (Qing Re Jie Du)
  •  rafraîchir la chaleur et clarifier le feu (Qing Re Xie Huo)
  •  arrêter le Sang (Zhi Xue)
  •  arrêter les convulsions et calmer l'esprit (Ding Jing)

 

 

Toutes ces chinoiseries permettent d'indiquer que 犀角 xī jiǎo sera donc employé dans les atteintes Ying Fen (couche nutritive) et Xue Fen (couche du Sang) des Wen Re Bing (maladies de tiédeur-chaleur).


L'indication principale est donc le traitement des hémorragies dues à la chaleur du Sang. Nous sommes donc bien loin des prétendues vertus aphrodisiaques !

 

Ce produit est très froid et entre dans la couche du Sang.

A priori, un "aphrodisiaque" en médecine chinoise, viserait à réchauffer le Rein, donc pas grand chose à voir ! (sachant qu'il s'agit là d'un énorme et honteux raccourcit -effectué pour marquer les esprits- puisque l'impuissance connait un grand nombre de syndromes, donc des traitements très différents en fonction du syndrome ; mais jamais la chaleur dans la couche du Sang. 犀角 xī jiǎo ne sera donc jamais employé dans ces cadres cliniques).

 

La formule la plus connue utilisant 犀角 xī jiǎo est xī jiǎo dì huáng tāng 犀角地黃湯.

 

Fonction :

  • rafraîchir la chaleur, éliminer les toxines, rafraîchir le Sang et éliminer la stase (Qing Re Jie Du, Liang Xue San Yu)

 

Indication :

  • entrée de la chaleur dans couche du Sang (Re Ru Xue Fen Zheng)

 

 

Manifestations :

  • troubles de l'esprit
  • hémorragies
  • fièvre avec délire
  • pétéchies foncées et violacées, hématémèse, épistaxis, méléna, hématurie
  • stases de Sang et de chaleur
  • joie incontrôlée, envie de rincer sa bouche sans avaler d'eau, langue rouge foncée,
  • pouls rapide

 

 

A nouveau, on peut observer que nous sommes à mille lieues des "vertus aphrodisiaques" de 犀角 xī jiǎo. Faut-il en conclure que ces propriétés sont toujours citées par des personnes ne connaissant pas la médecine chinoise ?

Sont-ce ces mêmes esprits délétères qui annoncent des propriétés libidineuses au giseng (rén shēn 人参) ou au gingembre (shēng jiāng 生姜) ?

Si c'est le cas, je proposerais plus volontiers à leurs patients/victimes de manger des crevettes, ce sera largement plus efficace !

 

 

Nota :

Depuis 1983, 犀角 xī jiǎo est interdit d'où un développement récent de l'utilisation de 水牛角 shuǐ niú jiǎo (corne de buffle d'eau).

L'action des deux produits est semblable, bien que 水牛角 shuǐ niú jiǎo est plus modéré. Il faudra employer 3 à 5 fois la dose de 犀角 xī jiǎo pour obtenir la même efficacité.

Les outils de Gua Sha des acupuncteurs (techniques de frottement de certaines zones du corps, le long du trajet des méridiens) sont réalisés en 水牛角 shuǐ niú jiǎo, pour profiter de ces propriétés.

 

 

Commenter cet article